Cartes hélène Druvert5

Je voulais vous faire partager à nouveau un talent indéniable, celui d'Hélène Druvert.

Il se dégage de ses créations un sens extrême du détail et de la précision. Elle manie le scalpel avec virtuosité et poésie. Son univers est doux et paisible. Elle sublime le noir et le blanc en jouant avec la lumière et le contraste. 

Si je vous en parle aujourd'hui c'est parce qu'elle vient de créer avec les éditions Zazous, deux séries de cartes postales découpées : la première que j'ai appelé "les p'tits bonheurs" et l'autre est consacrée à Paris. Découpées au laser par le talentueux Ge Feng, ( Ancien dossier photo : ICI), ses cartes deviennent des objets d'art et je vous conseille de les transmettre.

Son site : ICI


INTERVIEW OH POP-UP !

Pour illustrer son travail, je vous mets une interview que je lui ai consacrée :

1) Pouvez vous nous parler  un peu de votre parcours ?

J'ai fait des études textiles à l'E.S.A.A duperré, ce qui m'a permis ensuite de développer plein de techniques et de domaines différents, du textile, de la sérigraphie, du papier découpé, de l'illustration... Cela fait maintenant 9 ans que je travaille en "free lance" dans ces différents domaines.

2) Comment vous est venue la passion pour le papier découpé ?

En préparant une installation pour une vitrine dont  le médium était du papier , tout simplement pour une question de coût! J'ai donc sorti les scalpels et d'un coup j'ai vu sortir les ombres de ces découpages. C'est vraiment le rapport ombres / lumière qui m'a guidé dans le papier découpé, j'ai commencé à faire des lampes en papier découpé, puis des ombres à rêves (des tableaux en papier qui projettent des ombres) puis enfin des cartes et d'autres objets poétiques en papier ainsi que des installations comme  pour la cinémathèque française ainsi que la restrospective "Jacques Demy".

3) Comment travaillez-vous pour réaliser ces broderies de papier ? Combien de temps vous faut-il ? Quels sont les techniques et les instruments indispensables ?

Je travaille d'abord au sclapel ou exalto . Ce qui est formidable avec les papiers découpés c'est que l'on peut commencer avec très très peu de matériel : une feuille, une planche à découper ,un mini ciseau et un exalto. Cela  suffit !  Mais depuis 2 ans, je travaille avec la découpe laser que j'adore car elle permet une très grande finesse de decoupe, elle respecte exactement le dessin et permet de diffuser mes papiers découpés beaucoup plus facilement que la découpe uniquement manuelle.

4) Quels sont les artistes qui vous inspirent et quels sont vos maîtres dans le domaine ?

Je suis bien évidemment une fan inconditionnelle de Rob Ryan, j'aime la poésie, les textes et les thèmes abordés dans ces papiers découpés. J'aime beaucoup aussi le travail de Béatrice Coron (site : ICI) ou Elsa Mora (site : ICI) qui ont chacune un univers très riche et un magnfique travail autour du papier.

5) Selon vous qu'est ce que cette technique peut apporter à un album ?

De la magie, du merveilleux... Le papier découpé intrigue, fait fonctionner l'imaginaire, d'une feuille peut naître tous les décors possibles avec juste des découpes, du coup on peut tout imaginer!


Son travail ainsi que cette interview font partie de l'exposition Dentelles de papier : la magie des livres et tableaux découpés que  "l'Atelier Oh pop-up" propose. Plus d'infos (ICI)


 

Je me suis amusé à créer des montages et à photographier les deux côtés des cartes ( le côté noir et le côté blanc)

(Reproductions du texte et des photos interdites)

 

Cartes hélène Druvert13

Paris sous la pluie

Ballades à Paris

Montmartre

Les p'tits bonheurs !

Cartes hélène Druvert7

Blanc sur noir

Cartes hélène Druvert9

Cartes hélène Druvert10

Cartes hélène Druvert1

Cartes hélène Druvert2

Cartes hélène Druvert3

Cartes hélène Druvert4

 

 

Intégralité de l'album : ICI 

 

P1140595ret (4)

P1140595ret (5)

P1140595ret (6)