4/10 : La médiathèque de Lambézellec a choisi de mettre en valeur les thèmes des

Abécédaires, chiffres et couleurs.

Lambézellec Abécédaires, couleurs et formes

L'abécédaire est un outil fondamental dans l'apprentissage. De tout temps, les illustrateurs et les ingénieurs papier ont joué avec notre alphabet.

Parmi les abécédaires présentés, nous pouvons voir Abc in linving models de la série des Bookano. C'est un bijou datant des années 1930 dans lequel les lettres deviennent des personnages à part entière.

P1090052

P1090053

P1090055

Un autre abécédaire fabuleux ; celui de de Jo Zagula, édité aux les éditions Lucos. Un album au charme désuet typique de ce que pouvaient publier les éditions Lucos dans les années 1950. Des scènes drôles et colorées où le tableau noir est systématiquement représenté avec les lettres dessus.

Les autres abécédaires présentés sont plus contemporains : David Pelham, Mike Haines, Pascalle Estellon...et bien sûr celui de Marion Bataille : Abc 3d aux éditions Albin Michel Jeunesse dont le travail est particulièrement mis en valeur avec ce mur de lettres :

P1090082

P1090083

Citons aussi Vojtech Kubasta qui a créé toute une série d'histoires sur les chiffres allant de 1 à 12. J'ai presque réussi à avoir la série complète mais en tchèque. Un seul est en français, celui que j'avais trouvé dans un vide grenier comme par miracle.

P1050260

P1090120

Sont également présentés dans cette exposition les livres de David Carter, David Pelham, Annette Tamarkin, Ron Von Der Meer, Pascale Estellon, Kees Moerbeek.

Voici les photos :

 

P1090066

P1090068

P1090070

P1090075

P1090101

alphabet

P1090110

P1090116

P1090125

P1090132

Intégralité de l'album : ICI

Et puis bien sûr les vidéos, pour cette expo il y en a deux (cliquez sur les images ci-dessous)

Miniature

vidéo de 3 min

Miniature

vidéo de 39 secondes


Par ailleurs je vous mets un bel article du journaliste Guy Pellen consacré à Marion Bataille qu'on a eu la chance de recevoir mi-décembre, publié dans le "Télégramme" :

 

MarionBataille

 

Les bibliothèques de Brest et de Morlaix proposent une découverte du pop-up, ou livre animé, grâce à des expositions et des ateliers de réalisation.

Qui n'a pas un jour tenu un livre animé dans ses mains? Ceux qui sont passés à côté de ces petites merveilles d'ingéniosité, que les Anglo-Saxons et les francophones qui les copient appellent «pop-up», peuvent combler cette lacune en faisant le tour des bibliothèques et médiathèques du réseau brestois. Voire de pousser une pointe jusqu'à Morlaix, qui participe aussi à l'opération... Ils y découvriront des montagnes de livres animés de toutes les époques, de tous styles et tous formats. Des livres où les pages sedéploient en douceur, faisant apparaître des personnages, des animaux fantastiques, des châteaux, des paysages extraordinaires... Des livres qui intéressent les collectionneurs, comme le libraire Julien Laparade, qui en possède plus de 800 et qui se trouve à la base de cette exposition «Oh pop-up»! Marion Bataille, invitée par le réseau des bibliothèques municipales, fait partie de ces virtuoses du pliage. Cette graphiste et illustratrice professionnelle, diplômée de l'École supérieure d'arts graphiques, faisait des pop-up pour son plaisir jusqu'au jour où elle s'est lancée dans la réalisation d'un abécédaire animé. Le livre, «Op-up», a été édité à 30 exemplaires par le libraire et éditeur «Les trois ourses», où il a été repéré par une éditrice de chez Albin Michel. 


Fabriqué à la main 

Sous le nouveau titre «ABC3D», son pop-up a connu un succès international, en devenant un véritable phénomène d'édition avec environ 200.000exemplaires vendus dans une douzaine de pays! «J'ai fabriqué les 30 exemplaires de "Op-up" à la main, explique Marion Bataille! La difficulté, c'est de trouver un imprimeur, parce que ces livres sont des produits manufacturés. Beaucoup de pop-up sont fabriqués en Chine, où la culture du pliage du papier est très forte». 

Pop-up de la tour Tanguy 

Marion Bataille, qui anime des ateliers dans le cadre de l'exposition, mûrit longuement ses projets avant de travailler ensemble son sujet et la technique de mise en oeuvre, puis de réaliser unpatron, comme en couture. «Il est essentiel de trouver la fluidité du mouvement. Cela nécessite un temps d'ajustement très long. J'y passe beaucoup de temps mais je n'imagine pas qu'une de mes idées soit réalisée par quelqu'un d'autre!» SUITE ICI

A suivre visite virtuelle de la bibliothèque de Pontanézen, de Bellevue et de La Cavale Blanche ainsi que celles de Morlaix